TourDeJeu, le réseau des jeux en ligne alternatifs : jeux web, casual MMOs, jeux par forum ou par e-mail. En savoir +
En ligne : + de 1400 jeux, + de 5000 news, + de 20000 commentaires
 

Recherche de jeu par critères - Un jeu au hasard !

Tag - wikipedia

Fil des billets

Casual games et procrastination

Posté le dimanche 12 octobre 2008 par Oelita, rubrique General

Chronophages, c'est le titre d'une sous-rubrique de la catégorie Jeux du site Ecrans, créée au printemps dernier. Elle présente des mini-jeux de type Flash, et non des jeux alternatifs en ligne, mais elle m'a rappelé ce commentaires écrit par Kalan ici-même en mai dernier :

Les casual gamers ne sont pas des joueurs, ils viennent procrastiner :-). S'ils permettent de rendre heureux les "professionnels" de la com' ou les "Web-marketeurs" car ils offrent de bonnes statistiques de visite, ils ne sont que de peu d'intérêt pour les créateurs de jeu, voire même, selon les jeux, ils sont une gêne.

Jouer plus pour travailler moins :-)

Notre but est donc de pouvoir repérer, parmis ces pseudo-joueurs, ceux qui sont de vrais joueurs en puissance, et de les aider à trouver leur voie. A passer d'un jeu passe-temps à un jeu loisir, puis peut-être un jeu passion.

C'est sans doute pour cela que le nouveau site Gameek propose à la fois des mini-jeux Flash et des jeux en ligne plutôt alternatifs, en les englobant dans une appellation "jeux web" (certes plus simple à expliquer). Cela lui permet aussi d'englober un site de jeux loterie comme Prizee. Bref, une initiative à suivre, du côté des jeux commerciaux (Gameek Network est une "société d’édition et de distribution de sites de divertissements sur Internet").

Au fait, la procrastination, c'est s'occuper sur des broutilles pour éviter de s'occuper des choses plus importantes, mais plus complexes et moins attirantes. C'est donc se retrouver souvent à gérer des urgences voire des retards dans sa todo-liste. (Je connais assez bien le sujet... ).

JpC ou jeux asynchrones en ligne, 3ème partie

Posté le jeudi 30 août 2007 par Oelita, rubrique General

Après la première partie qui servait d'introduction (pour rappeler qu'on se prend régulièrement la tête pour savoir comment définir et nommer nos jeux),

après la deuxième partie qui remettait un peu en cause le choix du terme "asynchrones" (je vous invite à lire les 19 longs commentaires qui y ont été faits !),

voici enfin la dernière partie. Le "tout ça pour ça" final :-)

Contexte : TourDeJeu prépare une nouvelle version redesignée et cherche ce qu'il doit inscrire dans sa nouvelle bannière : portail des JpC ? des jeux asynchrones multijoueurs en ligne ? d'autre chose ? Je vois que Haiken s'est posé le même genre de question sur son dossier de presse. Oui, c'est quand on doit communiquer sur nos jeux qu'on est le + coincés de ne pas avoir de terme adéquat !

J'en reviens aux dernier lien que j'avais donné dans la première partie : celui du billet de findel sur Wikipedia. Dans Wikipedia, en effet, que trouve-ton actuellement ?

  • Une page MMOG (jeux en ligne massivement multijoueurs), avec en rattachement, une liste de jeux en ligne massivement multijoueurs, dans laquelle on trouve une sous-rubrique de jeux à interface utilisant un navigateur web : principalement des jeux comme les notres. Mais ils sont menacés car sortant du cadre du "massivement multijoueurs".
  • Une page JeuxOnLine... qui n'est en fait qu'une description du site du même nom, qui traite de MMOG !
  • Une page Jeu par Correspondance, à laquelle certains d'entre nous ont participé par le passé, et qui cite l'ensemble des sites généralistes traitant de nos jeux (TourDeJeu, Nainwak, Fog of war, Game on net, etc). La liste d'exemples de jeux qui suivait a été supprimée cet été (faut-il faire une liste sur une page séparée, comme les MMOG, ou bien wikipedia ne veut-il pas être un annuaire de liens ?).
  • Un portail LudoPedia qui ne veut traiter que des jeux non-vidéos (jeux de plateaux, de cartes, de rôle sur table), donc qui ne nous inclut pas.
  • Un portail jeu vidéo, qui ne cause pas de jeux en ligne à première vue.
  • Une petite page un peu bancale sur le jeu par navigateur (page très courte, mais qui parle de Cron, c'est curieux). Le lien "liste de jeux par navigateur" renvoit vers la rubrique ci-dessus de la liste de jeux MMOG !
  • Une autre petite page sur le jeu en ligne, anciennement nommée "jeu sur internet". Quelques paragraphes un peu curieux (ça parle de Pong et de dessin vectoriel...). Ca renvoie sur les jeux par navigateur ci-dessus, les jeux par forum (qui est nettement plus détaillé et mieux décrit, et qui renvoit lui-même sur les jeux par correspondance, enfin !), et les MMOG.

On le voit : le jeu par correspondance, qui aurait besoin d'une bonne mise à jour, y est bien planqué, peu relié au reste. Ce qui a le plus la cote ? clairement le jeu en ligne massivement multijoueur. Mais on y vire les jeux comme les notres car ils n'ont pas assez de joueurs.

Il faut donc garder le jeu en ligne et y rajouter autre chose de distinctif. Le terme asynchrone est trop technique pour le grand public, et mon billet précédent expliquait en quoi on s'en éloigne un peu. Kalan a proposé (récemment ?) le jeu en ligne alternatif.

A la première lecture : je me suis dit que ça ne voulait pas dire grand chose.

A la deuxième, je me suis dit que ce n'était ptet pas plus mal, vu qu'on avait échoué à trouver un nom qui veuille dire quelque chose !

A la troisième, je me suis dit qu'on pouvait y trouver pas mal de sens intéressants :

  • alternatif peut renvoyer à la notion de tour de jeu, de tour par tour,
  • alternatif peut signifier qu'on joue autrement, que c'est une alternative au MMOG trop cher et/ou trop chronophage et/ou trop massivement multijoueurs ;-),
  • alternatif peut signifier indépendant, loin des gros jeux commerciaux.

N'est-ce pas à creuser ? une nouvelle solution pour sortir de l'impasse où nous nous sentons piégés, entre autres dans Wikipedia ?

(PS : dans wikipedia, pour commencer, il nous faut désenclaver la page Jeu par correspondance trop isolée !)

Propulsé par Dotclear